Formation de guides bénévoles

Le patrimoine rural souffre de deux maux essentiels : il n'est pas toujours accessible, on pense aux églises presque toujours fermées à de rares exceptions près, et il est rarement valorisé par un accueil et une présentation en toute simplicité. Dans les villages, des personnes de bonne volonté peuvent, dans les limites de leur disponibilité, répondre aux attentes des visiteurs. Il reste à les convaincre que ce rôle important n'exige aucune compétence particulière. On peut accueillir les visiteurs en leur remettant un texte de présentation du site qui retient leur intérêt. On peut leur montrer physiquement, en les accompagnant, les curiosités à ne pas manquer.

Pour mettre en confiance ces personnes de bonne volonté, l'ASPV est prête à les rencontrer et à préparer avec elles une démarche d'accueil et de présentation du patrimoine : mise au point d'un document succinct, que faire concrètement sur le terrain, comment rendre un site (on pense aux églises en particulier) plus accueillant par une meilleure information sur les conditions d'accès. Faire vivre la ruralité exige aussi des efforts des habitants eux-mêmes. Si les villages ne veulent pas sombrer dans l'indifférence, il est nécessaire qu'ils valorisent leur patrimoine sous toutes ses formes.