Si vous souhaitez adhérer à notre association, vous pouvez télécharger le bulletin .

* * * * *

Nous préparons le programme pour l'année 2020.

Il sera présenté à l'Assemblée Générale du 31 janvier 2020.

 

* * * * *

ext1

Un label « architecture contemporaine remarquable » pour les Galeries Carnot

Notre association s’évertue depuis des mois à valoriser l’immeuble des Galeries Carnot à Vouziers - on se souvient encore de l’exposition qu’elle y a organisée pendant la dernière foire de l’Ascension - et cherche à faire émerger un projet qui en même temps assurerait la sauvegarde du patrimoine bâti et lui trouverait un avenir à travers une réaffectation économique, sociale ou culturelle.

Très concrètement, l’ASPV a déposé le 12 novembre auprès de l’UDAP des Ardennes (unité départementale de l’architecture et du patrimoine) une demande d’attribution du label « architecture contemporaine remarquable » aux Galeries. Dans l’argumentaire du dossier nous avons écrit le texte suivant accompagné d’un dossier de photographies :

« Sur la Place Carnot, à Vouziers, dans la continuité du bâti faisant face à l’Hôtel de ville, sur le côté sud de la place, un immeuble retient l’attention. Son ossature métallique bien visible, la mosaïque art déco de sa façade, les larges verrières éclairant ses deux niveaux supérieurs, l’auvent vitré abritant son entrée et ses élégantes vitrines du rez-de-chaussée caractérisent un bâtiment d’architecture métallique à vocation commerciale. Construit ici, à Vouziers, en 1923, le bazar de l’hôtel de ville -telle était sa dénomination initiale-, est directement inspiré par les Grands magasins parisiens construits dans la seconde moitié du 19ème siècle. Son architecture assez dépouillée fait penser à celle de son homonyme parisien, à la construction simple de type presqu’industriel. L’intérieur du magasin confirme la source d’inspiration des bâtisseurs et de son architecte vouzinois René Guignard. L’utilisation d’ossature en acier permet de jouer sur un principe de plans ouverts et de façades de verre. Le magasin possède, en plus d’un vaste sous-sol, deux étages en mezzanine offrant une vue spectaculaire sur un vaste atrium au plafond de verre. Il s’agissait en effet d’étonner la clientèle par la monumentalité et la beauté des lieux, par la hauteur des plafonds, par d’impressionnants piliers, et d’élégants escaliers dont celui du rez-de-chaussée à double révolution, tout en courbe. Les consommateurs devaient tout voir et tout entendre des animations commerciales. Les imposants radiateurs décorés du chauffage central, l’ascenseur, affichent innovation et modernité. Cette description sommaire vise à témoigner de l’intérêt architectural du bâtiment, rare et étonnant exemple provincial de l’architecture métallique de la seconde moitié du XIXe siècle et du début du XXe. Si le bâtiment ne bénéficie d’aucune protection particulière au titre des monuments historiques, il est situé dans la Zppaup (zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager) de la commune où il est qualifié d’ "Immeuble de qualité" par les services de l’Udap des Ardennes »

 ci-dessous : l'escalier intérieur et céramique de la façade

carnot 1 20190520 1540417998


carnot 3 20190520 1612307731 carnot 2 20190520 1049506713

 

* * * * *