Ce proverbe français est explicite. Pour estimer une personne, lui porter de l’intérêt, l’honorer ou l’adorer, encore faut-il bien la connaître.

Un ouvrage traduit en de multiples langues va y contribuer : La Légende dorée (Legenda aurea en latin) un ouvrage rédigé en latin entre 1261 et 1266 par Jacques de Voragine, dominicain et archevêque de Gênes. Il raconte la vie d'environ 150 saints ou groupes de saints, saintes et martyrs chrétiens, et, suivant les dates de l'année liturgique, certains événements de la vie du Christ et de la Vierge Marie. L’église par ailleurs va créer une imagerie codifiée des personnages bibliques représentés dans les vitraux, tableaux, fresques, livres, statues. Pour les identifier des attributs sont associés à ces personnages vénérés. L’iconologie à travers des répertoires livre les clés pour les identifier assez facilement.

Saint Walfroy Autruche

Saint Walfroy à Autruche

 

Ste Barbe

sainte Barbe

 

St Eloi Cond les Autry

Saint Clément à Condé-les-Autry

Les attributs sont ces éléments symboliques évocateurs de la vie du saint ou de la sainte Souvent c’est le martyre infligé au personnage qui est évoqué : un grill pour St Laurent, une roue brisée à pointes pour Ste Catherine d’Alexandrie, la hache du martyre de St Jean Baptiste, la Croix en X pour St André, l’ancre qui a noyé St Clément, la tour à trois fenêtres de Sainte Barbe, etc. Parfois c’est un épisode de la vie qui est évoqué : le dragon terrassé pour St Michel, une échelle pour Jacob, la coquille du pèlerin pour Jacques le Majeur, le cerf crucifère pour St Hubert, la colonne brisée pour St Walfroy, etc. Le costume et des objets aident à l’identification : la crosse d’évêque, la mitre, la tiare et la férule papales, le costume de légionnaire romain, l’armure, etc. L’évocation d’une histoire parfois légendaire connue de beaucoup aide à reconnaître un personnage : le baquet en bois et les trois enfants pour St Nicolas, le bubon de la peste pour St Roch accompagné de son chien si dévoué dans l’épreuve, le cochon associé à St Antoine car son lard adoucissait les brûlures que les Antonins avaient la réputation de soigner, à St Juvin qui était porcher, à Ste Blaise dont un pourceau constituait la seule richesse, etc.

St Clment Blaise

Saint Clément à Blaise

 

 St Expdit autruche

Saint Expédit à Autruche

 

 St Fiacre

Saint Fiacre

Au Moyen‑Âge, chaque métier se regroupe par confrérie et se distingue en général par un sceau, un blason, une enseigne, une bannière et un saint.

Ces saints patrons sont facilement identifiables : une hache ou une scie de charpentier pour Saint Joseph patron des charpentiers ; un marteau et une enclume d'orfèvre pour Saint Éloi patron des forgerons et des orfèvres parfois une gerbe de blé parce qu’il est aussi patron des agriculteurs ; une bêche ou/et un arrosoir pour St Fiacre patron des jardiniers, etc.

St Roch Buzancy

saint Roch à Buzancy

 

 St Michel angers

Saint Michel à Angers

 

 St Nicolas Buzancy

Saint Nicolas à Buzancy

 

Les évangélistes sont les plus représentés. On trouve souvent leurs représentations sur les cuves des chaires à prêcher, dans le chœur ou en façade des églises. Leurs attributs viendraient de la vision du prophète Ézéchiel où les animaux apparaissent chacun avec 4 faces et 4 ailes, un lion, un taureau, un homme et un aigle. Ils évoquent aussi les premières pages de leurs évangiles respectifs.

Dans le porche d'entrée de l'église de Bayonville l'artiste contemporain, Maurice Calka, crée ces bas reliefs aux lignes résolument modernes.

Bayonville laigle St Jean

l'aigle de saint Jean

 

 Bayonville le Lion St Marc

le lion de saint Marc

 Bayonville Le taureau St Luc

le taureau de saint Luc

 

Bayonville lhomme ail St Matthieu

l'homme ailé de saint Matthieu

 

À Ballay, dans le chœur de l'église, des bas-reliefs en bois présentent les Évangélistes de façon classique

Ballay St Marc   

 

 

 

 

L’attribut de Saint Marc est le lion ailé parce que son évangile commence par la prédication de Saint-Jean Baptiste dans le désert et que le lion est l’animal du désert. Le lion symbolisant saint Marc est lui-même généralement ailé et parfois surmonté d’une auréole, ce qui le distingue du lion de saint Jérôme, les ailes symbolisant l’élévation spirituelle et le halo symbolisant la sainteté. 

 

 

 

 

Les attributs de Saint Luc sont le livre de l’évangile et le taureau. Le taureau  est de la famille des ruminants, pour bien digérer l’herbe, ces animaux mâchent et la remâchent longuement comme st Luc l’a fait pour les paroles de Jésus. Le taureau représente également la puissance de travail. Il est aussi symbole de sacrifice. 

  Ballay St Luc 
 Ballay St Jean  

 

 

 

 

Saint Jean l’Évangéliste est souvent représenté sous les traits d’un beau jeune homme aux traits un peu féminins accompagné d’un aigle et d’un livre qui est son évangile.

L’aigle en effet s’attaque aux serpents, symbole du mal, il monte dans les hauteurs du ciel comme le Christ au moment de l’Ascension. Symbole de la Résurrection, et Jean fut un témoin privilégié de cet événement.

 

 

 

 

 

 Selon qu’il apparaît comme collecteur d’impôts, apôtre ou évangéliste, Matthieu est représenté avec des balances de peseur d’or, l’épée du martyre ou un homme ailé car dans les premières pages de son évangile il évoque la généalogie et les anges.

  Ballay St Matthieu  

 

 * * * * *

Dans les futures visites que l’ASPV vous proposera dès que la covid sera maîtrisée, nous aurons l’occasion de reparler d’iconologie. Espérons que ce soit prochainement !!!

 

* * * * *

N'hésitez pas à nous faire part de tout commentaire, complément, remarque, question, ..... ici        Merci

Vous pourrez ainsi engager un dialogue et participer à l'animation du réseau des adhérents ; de notre côté, nous publierons une synthèse de ces contributions sans dévoiler les auteurs bien sûr !